Au milieu du Pot-au-Noir

4 eme journée de mer depuis Las Perlas, et toujours pas de vent.
La Zone Intertropicale de Convergence (nom officiel du pot au noir) est bien installée et nous barre la route. Meme pas de grain ajourd’hui, juste soleil et petits nuages avec un vent qui oscille entre 0 et 3 noeuds. Du coup c’est moteur sans arrêt, on avance à un petit 7 noeuds à 1.600 tours grace au courant de Humbold (ou le contre courant equatorial? ) qui nous pousse vers l’ouest. Et les prévisions météo pour les jours à venir ne sont pas plus encourageantes. Le bateau roule pas mal dans une houle croisée pas régulière, mais personne n’a été malade pour le moment.

On a essayé de se baigner aujourd’hui, comme tous les jours, après avoir arrêté le bateau et laissé filer une défense amarrée à une aussière (vous connaissez).

Et on est ressorti au bout d’une minute, on se faisait piquer dans tous les sens par des especes de micro-organismes à tete rouge et grand filament urticant. Si vous trouvez ce que c’est sur Internet , dites le moi !

Nous sommes également accompagnés par 5 à 7 frégates à tête bleue (enfin, je pense que ce sont des frégates) qui se sont posées toute la nuit et tout aujourd’hui sur le balcon avant, qui vont et viennent et me couvre le pont de crottes. Saloperies d’oiseaux 🙂

oznor

5 thoughts on “Au milieu du Pot-au-Noir”

  1. Comme il ne s’agit pas d’algue ni de vertébré ni des crustacés . Il ne reste que les unicellulaire et protozoaire trop petit on élimine.
    il reste tout les animaux des profondeurs fixée aux sols ;éliminée aussi .donc il reste comme organisme zooplanctons urticant les CNIDAIRES qui dispose de cnitocites cellules qui projettent un dard urticant dont les méduses ce que j’ai trouvé de mieux ( façon de parler) c’est sur 3000 variétés la jolie NAUSITHOE PUNCTATA tete rouge filament, petite taille (2 cm) et dans le pacifique…maintenant ????? une photo une photo 😉

    1. Merci Eric, non on n’a pas pu prendre de photo, mais si tu en as, je pourrais te dire si c’est bien ça.

  2. Hello les explorateur , malchanceux de la grande bleu
    Pas facile ton énigme… je suis sur la base DORIS: Données d’Observations pour la Reconnaissance et l’Identification de la faune et la flore Subaquatiques ; a part une méduse pélagique de 17 cm de diamètre maxi et 40cm de filament ultra urticant…je en trouve pas ta bestiole… d’autres indices en taille une photo???
    profitez bien quand même des Galapagos 😉

  3. Ce n’est probablement pas comme cela que vous aviez imaginé votre traversée… mais contre la météo on ne peut pas grand chose et si en plus même la mer est inhospitalière… En espérant que depuis ce message les vents se sont levés enfin… pas trop 🙂
    Allez j’ose : bon vent !!!

Leave a Reply to herve Cancel reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *