Un hôte encombrant

dav

Dès que l’on laisse le bateau sans présence humaine visible, les lions de mer montent à bord… celui là a vraiment l’air d’apprécier la jupe arrière.

Sympa la première fois, mais quand on en trouve 5 à 3h du matin, dont 2 vautrés sur les coussins du cockpit , c’est moins drôle. Ils sont gros, bruyants, et ils puent !

 

One thought on “Un hôte encombrant”

  1. Il faut leur expliquer que le nombre d’habitant à bord est limité par le règlement maritime ! …OK je sors 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *